Résumé de thèse

 

 

Auteur BAILLY Anne Françoise

Titre LES PRATIQUES DE GESTION DES CARRIERES ET DES MOBILITES : UNE APPROCHE PAR LA THEORIE DE LA STRUCTURATION

Directeur ROJOT (Jacques)

Année 1996

Université PARIS I (PANTHEON-SORBONNE)

 

DE NOMBREUSES ENTREPRISES CHERCHENT ACTUELLEMENT A ENCOURAGER LA MOBILITE INTERNE DE LEURS SALARIES ET LES INITIATIVES INDIVIDUELLES DE CES DERNIERS EN MATIERE DE CARRIERE. A CES FINS, ELLES METTENT EN PLACE DES DISPOSITIFS DE GESTION PLUS

COMPLEXES. CETTE RECHERCHE EXPLORE LES ATTITUDES ET LES COMPORTEMENTS DES SALARIES (CADRES ET NON-CADRES) ET DES HIERARCHIQUES, EN MATIERE DE MOBILITE INTERNE ET DE GESTION DES CARRIERES, AU SEIN DE TROIS ENTREPRISES DE SERVICES FINANCIERS ENGAGEES DANS DE TELS CHANGEMENTS. ELLE PROPOSE UNE EXPLICATION CONTEXTUELLE DES PRATIQUES OBSERVEES, INSPIREE DE LA THEORIE DE LA STRUCTURATION DU SOCIOLOGUE ANTHONY GIDDENS. CETTE THEORIE CONSIDERE QUE LES COMPORTEMENTS DANS LES INTERACTIONS SONT PERMIS ET CONTRAINTS PAR CERTAINES CARACTERISTIQUES STRUCTURELLES DES SYSTEMES SOCIAUX DANS LESQUELS ILS S’INSERENT ET CONTRIBUENT A LES TRANSFORMER. L’EXPLICATION DES CONDUITES STRATEGIQUES PASSE PAR UNE APPROCHE "COMPREHENSIVE" - LA PRISE EN COMPTE DES MOTIVATIONS ET DES REPRESENTATIONS DES ACTEURS - ET PAR LA RECHERCHE DES FACTEURS CONTEXTUELS HABILITANT ET CONTRAIGNANT LES ACTIONS INDIVIDUELLES. CES FACTEURS RENVOIENT A PLUSIEURS NIVEAUX SYSTEMIQUES, PARMI LESQUELS LA RELATION HIERARCHIE COLLABORATEUR, L’ENTREPRISE, LES MARCHES DU TRAVAIL. LES TROIS ETUDES DE CAS S’APPUIENT SUR UN TOTAL DE 149 ENTRETIENS SEMI-DIRECTIFS (SOIT 25,46 ET 78), REALISES AU COURS DE SEJOURS DANS LES ENTREPRISES, ET SUR UN QUESTIONNAIRE DIFFUSE DANS L’UNE D’ENTRE ELLES, QUI A DONNE LIEU A L’ANALYSE DE 298 EXEMPLAIRES RETOURNES. LA RECONSTITUTION DES STRATEGIES DES ACTEURS DIRECTIONS DES RESSOURCES HUMAINES (DRH), HIERARCHIES ET COLLABORATEURS - ET L’ANALYSE DES CONTEXTES, AU MOYEN DES ENTRETIENS ET D’ETUDES DE DOCUMENTS, DEBOUCHENT SUR LA MISE EN EVIDENCE, POUR CHAQUE ENTREPRISE, DES FACTEURS" STRUCTURELS" HABILITANT ET CONTRAIGNANT LES PRATIQUES DE MOBILITE ET DE LEUR DYNAMIQUE. LA RECHERCHE ABORDE LES PROCESSUS DE CHANGEMENT OBSERVES SUR UNE PERIODE RECENTE, SOUS L’INFLUENCE NOTAMMENT DES POLITIQUES ET DISPOSITIFS DE GESTION MIS EN PLACE PAR LES DRH. UNE SYNTHESE DES TROIS ETUDES REVIENT SUR LES CONCEPTS UTILISES ET SUR LES FACTEURS INDIVIDUELS ET CONTEXTUELS EXPLICATIFS DES COMPORTEMENTS. ELLE REPREND LES CONDITIONS DE SUCCES ET D’ECHEC DES MODIFICATIONS DES PRATIQUES INITIEES PAR LES DRH.