Résumé de thèse



Auteur : DUMAS Marc

Titre : Temps partiel et analyse du changement de l’implication organisationnelle : une application quasi-expérimentale 

Directeur de Thèse : AMADIEU (Jean-François).

Année : 1999

Université : PARIS 1 (PANTHEON-SORBONNE)

Dans le contexte actuel de développement du temps partiel, l’aspiration manifeste à s’engager dans le travail à temps partiel suscite de la part des dirigeants des interrogations qui portent sur la qualité du lien qui unit le salarié à l’entreprise qui l’emploie. La problématique de cette recherche réside dans l’analyse de l’influence du temps partiel (passage et apprentissage) sur l’implication organisationnelle. Le développement conceptuel retrace l’état des connaissances sur le contexte du développement du temps partiel, la comparaison des attitudes et des comportements des temps partiels et des temps complets, le changement des attitudes et des comportements suite à un aménagement du temps de travail, la relation travail-hors-travail et les effets des politiques de soutien organisationnel sur l’implication organisationnelle.

La recherche empirique expérimentale de type avant-après sur un échantillon de 119 salariés de six grandes entreprises propose une analyse des profils de motivation et d’implication avant le passage à temps partiel et des changements survenus sur la période de douze mois, ainsi que de nombreuses relations de variables de changement d’attitudes. D’une part, cette étude offre une validation à deux périodes d’échelles encore jamais utilisées en France. Le principal apport méthodologique est d’utiliser une méthode de mesure synthétique du changement, ainsi que une procédure d’analyse factorielle confirmatoire du changement. D’autre part, cette recherche contribue à une meilleure connaissance des motivations envers le temps partiel, de leur suivi et de leurs effets sur l’implication organisationnelle. Elle évalue les mécanismes et le processus de changement de l’implication en procédant à l’analyse de nombreuses relations de variables de changement d’attitudes. L’analyse met notamment en évidence que l’implication de l’entreprise dans le domaine du travail, ainsi que son implication dans le hors-travail, assimilable à un respect de la vie privée du salarié entraînent une augmentation de l’implication organisationnelle des individus, en l’occurrence de la composante affective. Les résultats obtenus induisent quelques implications managériales et en particulier que le temps partiel peut avoir un effet significatif sur le changement d’implication organisationnelle lorsqu’il répond à une demande des salariés et non lorsqu’il n’est qu’un temps partiel d’opportunités sans motivation forte.