Résumé de thèse



Auteur : FRANCOIS-PHILIP DE SAINT JULIEN Délphine

Titre : Les survivants : vers une gestion différenciée des ressources humaines

Directeur de Thèse : ROJOT Jacques

Année : 2002

Université : PARIS 1 (PANTHEON-SORBONNE)

Cette recherche concerne les survivants c'est à dire les salariés restant dans leur entreprise après un plan social. Autour de deux principales problématiques, la justice organisationnelle et le stress, sont définis deux états psychologiques éprouvés par les survivants, un sentiment d'injustice et d'insécurité. Trois réactions possibles sont envisagées: l'implication organisationnelle, l'engagement au travail et l'intention de quitter l'organisation. Le cadre conceptuel s'articule autour de différents blocs d'analyse, entre les caractéristiques du plan social, les états psychologiques et les réactions des survivants, analysés à partir d'une démarche dimensionnelle et sous-dimensionnelle ; ceci étant complété par l'introduction d'une variable individuelle, l'estime de soi. La distinction des populations "Cadres" et "Etam" démontrent ainsi l'opportunité pour les entreprises de mettre en oeuvre une politique différenciée des ressources humaines pour une gestion efficace d'un après plan social.

efficace d'un après plan social.